BIENVENUE SUR CE JOURNAL

Augé, petit village situé dans la région Poitou-Charentes, dans le département des Deux Sèvres.
Ce village est localisé à 19 km du Nord-Est de Niort, la plus grande ville aux alentours.
Ses 964 habitants, (selon l'Insee sur le recensement de la population 2014), sont appelés les augéennes et les augéens.

Bonjour à toutes et à tous.


J'ai mis en place ce blog afin de faire partager toutes informations, actualités, etc... en toute transparence, liées notamment à la commune d'Augé.

Lettre ouverte adressée à Madame TRAVERS, Maire d'AUGÉ


                                                                                                        Madame TRAVERS Marie Françoise
                                                                              Maire d’AUGÉ
                                                                              3 place de la Mairie
                                                                              79400 AUGÉ

                                                                                               Augé le 18 janvier 2012

Lettre recommandée avec AR
Objet : Lettre ouverte / dysfonctionnement Mairie

                                                                           
Madame TRAVERS,


Je viens par cette présente attirer votre attention sur différents sujets liés à notre commune, plus particulièrement des sujets financiers mais également sur l’attitude irrespectueuse du secrétaire de mairie mr MASSÉ.

En effet, concernant les sujets financiers, je trouve que les différents budgets présentés dans la Ligueure sont vraiment illisibles et intraitables. Déjà l’année dernière(2010), il était notifié des charges de personnel dans les recettes de fonctionnement, mais cette année, présenter  des fromages en noir et blanc avec seulement quelques pourcentages, c’est un manque total de transparence et c’est vraiment se moquer des citoyens. Pour être respecté, il faut savoir respecter!

J’estime que la présentation de l’exercice 2008 est une base transparente qui aurait pu être conservée et appliquée pour l’année 2011. Avec le projet de la construction de la salle multi-activités, la première confiance c’est de jouer la transparence totale sur les chiffres de la commune, c’est la raison pour laquelle les citoyens ont élu une équipe municipale! Cette dernière doit avant tout servir les intérêts de la commune et des citoyens avant les intérêts personnels.

Concernant cette salle multi-activités, pour la seconde fois et comme le prévoit l'Article L2141-1 du code général des collectivités territoriales, vous auriez pu avoir la courtoisie de demander à l’ensemble des citoyens, et ce par référendum, leurs avis sur ce projet qui n’est pas une mince affaire tant matériel que financier.

Excusez-moi du peu, mais lorsque je lis dans la Ligueure 2011 et selon vos propres paroles que cette construction, donc investissement, « tant souhaitée par certaines associations et nos enseignants avec leurs élèves », je suis assez surpris de voir le faible pourcentage de citoyens désireux de soutenir un tel projet que je m’autorise à appeler « gouffre financier pour notre commune ».

De plus se cacher derrière les élèves c'est une attitude malhonnête et immorale sachant que c’est peut être ces derniers qui devront payer les dettes de la commune dans les années à venir (et ce n'est sûrement pas mon souhait en ce qui me concerne!), pour avoir été irresponsable de lancer un tel projet sans demander l’avis à tous les contribuables concernés.

Dans le compte rendu de la réunion du 05 décembre 2011, il est stipulé un prêt d’un montant de cinq cent mille euros (500 000) au taux d’intérêt  actuariel de 4.51% sur quinze (15) ans. Cela représente, sauf erreur de ma part, des annuités de remboursement de l'ordre de 45930.24 euros et un total à rembourser de l'ordre 688953.60 euros pour l'investissement pur, si tout va bien et sans surprise... et dans l'attente de recevoir toutes les subventions...soit disant annoncées… Moi je préfère le concret que l’abstrait…

A cela il faudrait bien entendu ajouter les charges comme pour un citoyen qui paie des charges pour son domicile (matériel entretien, électricité, eau, téléphone, chauffage,... le personnel pour gérer tout cela, etc... Ce qui est bien regrettable, il me semble ne jamais avoir vu dans les comptes rendus des réunions de conseil une projection ou simulation sur un budget prévisionnel lié à cette salle (charges/recettes), ce qui reste dans la logique d'un investissement aussi important. Je me demande bien quelle est la place et la signification du mot "délibération" lors des réunions!

Dans une telle conjoncture économique aujourd’hui, endetter la commune de la sorte et derrière le dos des citoyens, c’est du suicide ! Déjà la rénovation du bar  nous a couté une fortune mais bon il était déjà là et il faut bien l’entretenir! Je pense que le projet de la chaufferie est nettement plus utile et plus important pour les élèves que la salle multi-activités. Il serait très sensé et honnête d’arrêter de vivre au dessus de ses moyens ! « Le tape à l’œil » c’est une chose, mais être réaliste et responsable c’est beaucoup plus sérieux et moins couteux… surtout pour les autres! Lorsque l’on parcourt les comptes rendus des réunions, on distingue nettement plus de dépenses que de recettes ! Soyons sérieux enfin…

Toujours dans le compte rendu de la réunion du 05 décembre 2011, il est  évoqué que la capacité du fond de roulement de la commune est bien mesurée par rapport aux valeurs de la strate départementale et régionale, malheureusement moi je ne connais que la moyenne nationale de la strate des communes de 500 à 2000 habitants appartenant à groupement fiscalisé (4 taxes). Le fond de roulement est annuel et calculé au 31 décembre de l’année N. Toutes les années ne se ressemblent pas…!

Moi je veux bien vous croire, mais par manque de transparence des budgets vous comprendrez que faire confiance à quelqu’un sans preuve écrite reste humain et légitime ! Une réalité existe bien, le seul levier pour une commune pour faire face à l’endettement ce sont les impôts qui ne peuvent qu’augmenter suite à des tels investissements, sachant d’autant plus que les dotations de l’état se dirigent de plus en plus vers une diminution suite à la conjoncture économique et sociale actuelle.

Et pour confirmer  le tout, selon  vos paroles lors des vœux 2012  (même si on évite surtout de m'inviter!)  via la Nouvelle  République du  12/01/2012,  « Nous  ferons  au mieux pour  limiter l'augmentation   de la  fiscalité, comme nous l'avons fait chaque année, même si cet investissement impactera fortement notre budget ». Vous voyez bien que je n’invente rien !!! http://m.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/ACTUALITE/Infos-Departementales/Construction-d-une-salle-multi-activites

Enfin pour terminer ce courrier, malgré un certain nombre de sujet à traiter encore, je tiens à vous informer que le comportement de mr Massé (secrétaire de mairie) est tout autre que celui d'un secrétaire digne de ce statut. En effet, ce dernier à tendance à se prendre pour le maire, mais malheureusement le poste est déjà occupé! Cet individu est limite insultant, irrespectueux et met  constamment mes paroles en doute en me traitant de menteur et de fouteur de merde.

Donc pour éviter tous propos conflictuels à l'avenir avec mr Massé, je vous ferai parvenir tout ce que j'ai à dire par écrit. Madame TRAVERS, je vous demande donc de réagir et  d'expliquer à ce monsieur ce qu'est un secrétaire de mairie, un service public, un lieu public comme la mairie, etc... il doit se montrer serviable, il doit maitriser à la fois le sens du dialogue et être à l'écoute de la population car il a aptitude à croire que tout lui appartient. Sachez quand même qu'il y a des horaires d'ouverture et que durant ces plages j'ai tout à fait le droit d'aller consulter les tableaux d'affichage afin de prendre connaissance des informations qui y sont inscrites notamment pour connaître le jour et l'heure des réunions de conseil, consulter le registre des délibérations, etc

Mais mr Massé semble ignorer ce que veut dire le mot « démocratie » ainsi que les droits et les devoirs de chacun. Mais dans notre pays, il se trouve que nous avons encore le droit de nous exprimer et même dans les lieux publics. Il ne faut cependant pas oublier que les impôts payés par les citoyens  permettent à cet individu d’être rémunéré ; donc le minimum c’est d’être respecté !!!

Je peux très bien comprendre qu’un  citoyen, qui vote, qui paie ses impôts, etc.… et qui exprime son mécontentement sur des sujets importants de la commune concernant également les autres citoyens, ne fait pas toujours plaisir. Mais là, mr Massé est en opposition constante avec toutes mes paroles et peu importe le sujet. Pour lui faire plaisir, il faudrait simplement que je respire à peine et que je hoche la tête à sa convenance.

Vous comprendrez bien Madame TRAVERS que cela devient insupportable d' être accueilli de la sorte. Je vous demande, de ce fait, de bien vouloir intervenir très rapidement car j’ai décidé de m’intéresser d'un peu plus près à la commune au vue des très lourds investissements en cours et je peux comprendre la réticence de certaines personnes, alors je refuse de revivre l’épisode 2010 relatif aux travaux d’enfouissement des réseaux surtout avec l’attitude inhumaine de mr Massé. Si toutefois vous refusiez de remettre les choses dans leurs contextes, j’en retiendrais simplement que vous approuvez son comportement et que par conséquence la parole des citoyens ne vaut plus rien.

Je souhaiterai également que les entrevues et/ou entretiens divers avec mr Massé soit enregistrés et filmés(comme à la gendarmerie par exemple) afin que vous ne soyez pas constamment dérangée inutilement par téléphone étant donné que mr Massé a du mal à contrôler ses émotions néfastes à des débats constructifs. Je suis pour une transparence totale et je n’ai rien à craindre ou à cacher pour demander à être enregistré ou filmé dès lors que l’on est irréprochable. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour tout le monde et c’est bien regrettable !!!

Aujourd'hui beaucoup de nos grandes entreprises et services publics enregistrent les conversations téléphoniques et je trouve cela très bien et responsable.  Il faut assumer ses choix de nos jours ! Etre honnête et transparent, pour moi c’est s’engager. Je n’ai rien à dissimuler lorsque je mets un pied dans la mairie…

Petite parenthèse; si vous êtes concernée par la politique de l'emploi, il serait souhaitable de ne pas faire de différence afin  que toutes les activités professionnelles "déclarées" figurent dans la ligueure...et sur votre site.

Sachez enfin que tout ce qui a déclenché cette colère à la limite du harcèlement moral, c'est uniquement qu'aujourd'hui il y a un ras le bol d'être traité de menteur et bien d'autres qualificatifs par mr Massé ; alors stop ça suffit!!! J'en suis arrivé aujourd'hui à mettre en place un blog pour communiquer avec la mairie. Au moins mes paroles seront affichées publiquement et ne seront pas déformées par mr Massé.

Veuillez agréer, Madame TRAVERS, mes sincères salutations.


                                                                                                              Gaëtan BERCÉ



Copies adressées à : Mesdames BIZARD, DAVERAT, MARTIN ET VERRET ; Messieurs AIRAULT, ALLARD, BOINOT, GENEAU, MARQUIS, NAUDIN, QUONIAM, PERRIN, ROBERT et VILLEGENTE                                                                                                                              


Article L2141-1 du code général des collectivités territoriales
Le droit des habitants de la commune à être informés des affaires de celle-ci et à être consultés sur les décisions qui les concernent, indissociable de la libre administration des collectivités territoriales, est un principe essentiel de la démocratie locale. Il s'exerce sans préjudice des dispositions en vigueur relatives notamment à la publicité des actes des autorités territoriales ainsi qu'à la liberté d'accès aux documents administratifs.