BIENVENUE SUR CE JOURNAL

Augé, petit village situé dans la région Poitou-Charentes, dans le département des Deux Sèvres.
Ce village est localisé à 19 km du Nord-Est de Niort, la plus grande ville aux alentours.
Ses 964 habitants, (selon l'Insee sur le recensement de la population 2014), sont appelés les augéennes et les augéens.

Bonjour à toutes et à tous.


J'ai mis en place ce blog afin de faire partager toutes informations, actualités, etc... en toute transparence, liées notamment à la commune d'Augé.


Un mot de "Travers" pour cette salle Multi-appellations!
(05 août 2012)


Un million deux d'euros c'est le coût estimé (pour le moment...) du "blocos" qui se situe à l'entrée du village d'Augé en venant de Saint Maixent l'Ecole. Ce qui est vraiment regrettable, c'est que cette chose étrange masque le restaurant / hôtel "le bon accueil" qui lui ressemble vraiment à un bâtiment en moellons et qui porte bien son nom.

Quand je pense que Madame le Maire et son équipe... se permettent de nous donner des leçons d'esthétique sur notamment les teintes de peinture à utiliser, surtout ne pas mettre de PVC, pas de pierres apparentes, etc... Nous n'avons pas de leçons à recevoir d'élus qui s'autorisent à outrepasser les lois et les règles de la république à des fins personnels.

Cependant, il est à noter que certaines façades de ce blocos seront recouvertes de pierres. Alors les interdictions envers les administrés qui veulent réaliser leurs façades en moellons apparents, ne sont sûrement pas les bienvenues de la part de Madame le Maire...

Madame TRAVERS à plusieurs reprises et ceci par écrit, annonce que la construction de la salle multi activités a été souhaitée uniquement par certaines associations, (dont une conseillère municipale fait partie, comme par hasard), et les enseignants avec les élèves. Un point c'est tout! Et le respect des parents et des autres citoyens dans tout ça?...

Comme l'avis des administrés, qui, sont acteurs de la commune, a été bafoué concernant le projet de la construction de la salle multi-activités et sur bien d'autres sujets, il ne faut pas être étonné de la réaction des ces derniers qui reste légitime et indispensable
.
Juste pour vous démontrer que je ne suis pas indifférent à l'avenir de la génération future ainsi qu'à la préservation de notre planète, comment peut-on fermer les yeux sur un investissement aussi lourd et grotesque pour notre petite commune pour un bâtiment qui ressemble à tout et à n'importe quoi, sauf à une salle multi-activités?

Comment peut-on s'autoriser de mettre en avant des enfants comme allégation pour valider la construction d'une salle multi-activités, qui par sa dénomination va servir à recevoir tout public de tous les âges sachant que cette dernière ne possède aucune fenêtre! On comprend très bien que les personnes qui ne se respectent pas, ne peuvent donc en aucun cas respecter les autres...

Comment peut-on oser demander des subventions pour un projet de construction anti-écologique alors qu'en juin 2008, sur le bulletin n° 22 "Inf''Augé" (édité par la commune), le conseil municipal et donc le Maire Madame TRAVERS, nous font l'apologie de l'éco-citoyens sur trois pages avec comme thèmes principaux: 1/démarche éco responsable de la mairie.  2/pour une meilleure gestion des espaces verts. 3/un agenda 21 pourquoi faire? 4/le photovoltaïque c'est quoi?..............................Du pipeau, du tape à l'œil comme d'habitude!

Franchement, de qui se moque t-on? Ces mêmes enfants, ainsi que les autres utilisateurs,  vont devoir utiliser la salle la journée avec de la lumière uniquement artificielle. Vous imaginez un peu! Il va falloir enfermer des enfants dans une salle sans fenêtre donc démunie de lumière naturelle, et ça au 21è siècle! Eh bien la facture électrique va davantage alourdir les finances de la commune.

C'est des lunettes de vue que les élus vont devoir offrir comme cadeau d'avenir à ces enfants qui vont également être les payeurs de la dette de la commune... J'ai vraiment du mal à croire que dans ce conseil municipal, des élus, qui sont pour certains parents et grands parents, acceptent ce genre d'irresponsabilité et de stupidité. Construire une salle multi-activités en totale contradiction avec les énergies gratuites de "Dame Nature"!!!  

Je me demande également comment les enseignants ainsi que les parents d'élèves de la commune d'Augé soient acteurs de cette construction sans penser une seule seconde à la santé des élèves. Faire du sport ou d'autres activités dans un blocos! "Y a un truc qui va pas"... Même certaines prisons actuelles sont plus belles!

Pour information et pour avoir un avant goût des factures à budgéter, l'équipement d'éclairage électrique se résume simplement par:

- 3 hublots étanches, 26W l'unité.
- 26 encastrés plafond étanches 4 leds, 1W l'unité.
- 6 appliques, 40W l'unité.
- 8 encastrés leds, 18W l'unité.
- 15 encastrés leds, 18W l'unité.                                                           
- 56 encastrés leds, 36W l'unité.
- 9 projecteurs de scène, ?W pas d'info.
- 6 plafonniers étanches, 2x28 W l'unité.
- 3 plafonniers encastrés, 4x18 W l'unité.
- 14 appliques, 42 W l'unité. (éclairage extérieur)

Mise à part les appareils tels que le plan de cuisson / plaque électrique 2 feux vitro céramiques, 1 hotte, 1 four de remise en température 12 niveaux, 2 chambres froides, 1 lave vaisselle, 1 centrale de nettoyage et 1 réfrigérateur sous le bar, il faut y ajouter la chaufferie ventilation et les 11 convecteurs électrique, d'une consommation allant de 500W x 2; 750W x 1; 1000W x 3; 1250W x2 et 2000W x3. 

Bien entendu, plusieurs prises électriques sont à dispositions... ce qui suppose que l'on peut brancher divers appareils supplémentaires.

Et avec tout cela, eh bien il faut un abonnement chez Séolis! J'ai sûrement oublié autre chose, mais bon cela fera déjà de belles factures bien lourdes... à payer. Quand je pense que notre Maire fait des pied et des mains dès qu'un endroit comme la cantine par exemple reste sous tension (pourtant c'est un lieu public pour les enfants...), ce n'est vraiment que du cinéma! Mais le pouvoir...................................reste incontrôlable!

"L'énergie est précieuse, économisons-la! Nous disent les spots publicitaires... Séolis vient précisément de nous publier avec la dernière facture,  un dépliant ou l'on peut lire: Electrick, un spectacle qui fait des "étincelles". En clair, c'est un spectacle pédagogique afin de sensibiliser les enfants à maîtriser l'énergie. C'est renversant comme situation, non! Alors vous croyez toujours que c'est moi qui raconte n'importe quoi?

Je m'autorise à penser simplement que ce blocos à été imaginé et souhaité par la saltimbanque de Peumont, car elle va pouvoir utiliser cette dernière gratuitement et pouvoir ainsi gagner du fric sur le dos des administrés. Trop facile... !!! Seulement, son association est domiciliée sur la commune d'Azay le Brûlé! Donc, avec une équipe municipale sensée, elle devrait payer pour utiliser ce blocos qui ressemble étrangement à une salle de spectacle...Mais bon! Comme se sont les contribuables qui paient, ce n'est pas si gênant que cela...

J'ai même une infime conviction que les subventions annoncées ne sont que "du vent" pour certaines. Je suis allé sur le site de la région Poitou-Charentes et je n'ai rien vu d'inscrit sur le document PDF que l'on peut parcourir à cette adresse:  http://www.europe-en-poitou-charentes.eu/fileadmin/documents/Liste_beneficiaires/Liste_benef_PC_FEDER-FSE_2011.pdf

Les travaux ont été commencés sans avoir tous les fonds nécessaires. La preuve en est, un autre emprunt d'un montant de deux cent mille euros a été voté et validé à la réunion du conseil du 04 juin 2012, alors que la construction était déjà bien commencée.

Le conseil s'est même aperçu à cette réunion qu'il fallait obligatoirement avoir une assurance qui n'était toujours pas prévue lors du projet... Décidément, ils sont très fort en matière de budget. Mais au fait! Quand est-il vraiment de la garantie décennale? Enfin si c'est comme pour le reste, j'ai bien peur que celle-ci n'existe pas! 

Mais ce n'est pas bien important car en 2014, le prochain Maire devra faire face et reprendre une gestion plutôt suspecte par l'équipe actuelle, et ce, jusqu'à preuve du contraire. Comme dit le proverbe, repris à plusieurs reprises par Madame le Maire, "qui ne dit mot consent"

Il est important également de savoir, selon les informations circulant sur la toile, que l'entreprise qui réalise le gros œuvre, serait dans une situation financière très très fragile. A chacun d'apprécier, mais le risque zéro n'existe pas! Cela n'a pas vraiment perturbé le conseil qui a tout de même lancé très rapidement les travaux sans savoir formellement si la commune obtiendra toutes les finances nécessaires. On appelle cela avoir l'esprit tranquille! Avec l'argent des autres tout est permis.

Bon! Pour l'heure, quelques photos de notre "blocos" pour vous prouver que l'argent est jeter par les fenêtres. Enfin, je ne sais pas comment on pourrait dire car il n'y en a pas... Les seules que l'on aperçoit, c'est celles des toilettes.

En fait, c'est l'emplacement idéal pour lâcher autant de "conneries" réunies en un seul endroit en forme de cube en béton d'une valeur de plus 1.2 millions d'euros qui coutera largement plus que cela ne pourra rapporter à notre commune.( Remboursement emprunts, assurance, eau, électricité, personnel/entretien, etc...) Pas besoin de faire des études poussées pour comprendre tout ça!

Bonne lecture.

Gaëtan BERCÉ  



Vue de face, entrée de la salle 






Vue de derrière






Vue coté de la départementale St Maixent/Champdeniers
(fenêtres des toilettes)






Vue coté cour du restaurant