BIENVENUE SUR CE JOURNAL

Augé, petit village situé dans la région Poitou-Charentes, dans le département des Deux Sèvres.
Ce village est localisé à 19 km du Nord-Est de Niort, la plus grande ville aux alentours.
Ses 964 habitants, (selon l'Insee sur le recensement de la population 2014), sont appelés les augéennes et les augéens.

Bonjour à toutes et à tous.


J'ai mis en place ce blog afin de faire partager toutes informations, actualités, etc... en toute transparence, liées notamment à la commune d'Augé.

Nouvelle information

Lettre ouverte à Monsieur BILLEROT, Président des poubelles SMC
(19 juillet 2015)


                                                                            Monsieur Régis BILLEROT
                                                                            Président des Poubelles SMC
                                                                            Z.I. Verdeil
                                                                            79800 Sainte EANNE

                                                                            Augé le 12 juillet 2015



Objet : lettre ouverte / TRI  sélectif, objectif, oui, mais pour tous et sans dictature.




Monsieur le Président,

Je viens par cette présente, attirer votre attention sur le fait , que, de mettre en place une collecte des ordures ménagères et des emballages, façon tri sélectif et incitatif, est un engagement de bon sens. Je suis complètement d'accord avec vous sur le fait de responsabiliser ses faits et gestes, comme dans tous les usages d'ailleurs.

Cependant, cela doit pouvoir se réaliser entre adultes responsables, "SANS DICTATURE" et avec engagement objectif, de votre part.

En effet, en tant que citoyen, usager et contribuable demeurant à Augé, j'estime qu'une enquête publique aurait pu être effectuée auprès des usagers, afin d'en informer la population et de recueillir un maximum de renseignement, pouvant ainsi réaliser cette mise en place de cette nouvelle collecte des ordures ménagères et des emballages, dans un respect, une équité et une transparence irréprochable.

Tout d'abord, lorsque je lis sur le document reçu cette semaine, "nouveaux bacs de collecte":

- Nous avons décidé de modifier le mode de collecte des ordures ménagères et des emballages, par la mise en place de bacs individuels, pour tous...

Nous! Cela concerne qui exactement? Sont-ils réellement au minimum irréprochables sur leur façon de trier les ordures ménagères et les emballages, avant d'imposer des leçons de tri aux autres.

Quand vous évoquez "pour tous" c'est bien pour une population Municipale de 51 125 habitants, selon l'INSEE au 1er janvier 2014 et selon les informations figurant sur votre site internet. Alors pourquoi sur le premier recto de la feuille de garde il est inscrit en caractère gras:

L'habitat collectif (immeubles) et le centre de St-Maixent-L’École collecté actuellement en sac, ne sont pas concernés par ce nouveau dispositif.

Diviser pour mieux régner, est-ce une de vos conceptions de l'avenir, en matière d'équité?

...En milieu rural, les bacs seront collectés alternativement une semaine sur deux. Le bac pour les ordures ménagères sera équipé d'une puce qui permettra d'identifier le producteur pour, à terme, mettre en place une tarification incitative. Les enjeux environnementaux et économiques sont importants. Nous devons maîtriser les dépenses, mais également offrir le même service qui facilitera le tri pour tous les habitants.

Nous, usagers en milieu rural, qu'avons nous de si différent avec les autres usagers pour que nos déchets soient enlevés que tous les quinze jours? Pensez-vous offrir le même service à tous les habitants  avec une telle discrimination, sous prétexte que dans les milieux ruraux les usagers seraient différents sur leurs consommations et leurs poids d'ordures ménagères et d'emballages, etc... Belle leçon et analyse d'équité! A moins que, la facturation soit établie uniquement à la fréquence des ramassages...

D'un coté, certains habitants pas concernés, de l'autre, ceux des milieux ruraux, ... Dites-moi, l'égalité des territoires au SMC, c'est exactement la même que celle de la C.C du Haut Val de Sèvre?

Quant à la tarification incitative, pourquoi attendre demain puisque les futurs bacs seront dotés de puces électroniques? Auriez vous peur que les usagers maîtrisent vraiment leurs déchets au point que les recettes diminuent? A tel point que vous ne pourriez plus faire face aux dépenses de fonctionnement, que vous dissimilez délibérément, car sur le site du SMC, tout est opaque sur la gestion des dépenses publiques de fonctionnement. Mais rien de surprenant!!!

Si ce n'est que l'on peut lire que sur les deux derniers exercices, que vous dépensez plus que vous n'encaissez. Il y aurait -il des choses à cacher aux yeux des usagers qui paient leur redevance? Chacune et chacun peut s'autoriser à se poser des questions sur la fiabilité de la gestion des dépenses de fonctionnement. Par contre, en matière d'indemnités, personne ne crache dessus... mais bien au contraire!

J'en arrive au pire de ce dossier, à savoir:

- Les ordures ménagères résiduelles sont à déposer dans le bac à couvercle vert. Le SMC se réserve le droit de vérifier si les déchets ont bien été triés et de refuser la collecte du bac. Les déchets doivent être mis en sacs fermés...

- ...Tout bac contenant des éléments non conformes ne sera pas ramassé.

- Les bacs sont mis à la disposition des habitants, mais restent la propriété du SMC. Votre bac sera identifié par un auto collant avec votre adresse et un code barre. Les bacs doivent être sortis la veille de la collecte au point de regroupement. Ils devront être rentrés le plus tôt possible après la collecte. Leur stockage est de votre responsabilité. Le lavage du bac est également à votre charge. En cas de déménagement, les bacs doivent être laissés dans l’habitation. Tout changement d’adresse doit être signalé au SMC, ainsi qu’à la commune ou communauté de communes dont vous dépendez. Si votre bac est endommagé (couvercle, roue, cuve cassés), informez le SMC qui se chargera de la réparation ou du remplacement du bac. En cas de vol, votre bac sera remplacé sur présentation d’un dépôt de plainte.

Je m'adresse plus particulièrement à ceux et celles qui ont décidé de cette nouvelle mise en place "dictatoriale" du tri des déchets (les mêmes qu'au début de cette lettre...), et que, pour écrire de telles excentricités sur les responsabilité de l'usager, il faut vraiment avoir des absences intellectuelles. En clair, l'usager restera responsable de tout pendant que les décideurs, continueront à faire... comme d'habitude. Eux, ils savent... et ils perçoivent...

Pouvez-vous me dire, qui, de vous (les décideurs), empêchera une ou plusieurs personnes malintentionnées de mettre n'importe quoi dans les containers lorsque ces derniers seront en attente au point de regroupement sous aucune surveillance. Ce qui, bien évidement, rendrait le ramassage, le contrôle, ect... non conforme à vos attentes et pénaliserait l'usager, reconnu possesseur de ces bacs  de par son adresse, irresponsable de cet acte de malveillance.

Franchement, si demain mes bacs sont volés, alors qu'ils étaient sur la voie publique et sans surveillance, pour des raisons qui m'appartiennent personnellement, de quel droit vous m'en tiendriez responsable? Vous faîtes comment actuellement avec les containers en place. Qui en est responsable en cas d'acte de malveillance? Je ne suis pas propriétaire de "VOS" bacs. Et puis, entre nous, j'estime que la gendarmerie a suffisamment de travail à faire, sans y ajouter le vol de bac.

De même que, pour ceux qui travaillent et qui s'absentent toute la journée, faudra-t-il, qu'ils ou elles prennent des heures de RTT ou autres pour venir récupérer leurs bacs/containers parce que des technocrates des poubelles l'auront décidé? Je ne sais pas si c'est votre cas, mais il y en a encore dans ce pays des personnes qui travaillent, pour justement gagner leur vie et payer ainsi la redevance des ordures ménagères. De quel droit et sous quelle autorité pouvez vous gérer la vie personnelle et professionnelle des usagers?

Je suppose que vous avez pensez aux personnes à mobilité réduite qui ne pourraient pas forcément exploiter ces bacs, de même que les personnes qui habitent sur l'axe départementale 6, qui devront se balader avec leur container sur un trottoir plus ou moins adapté face à une circulation dangereuse, pour ne pas dire mortelle, pour rejoindre le point de regroupement? 

Mais, je suppose également que nos élus, représentant de la commune d'Augé, se sont positionnés comme d'habitude... pour défendre les intérêts de notre commune... Je bâille!

Concernant le thème : " les réponses à vos questions".

Personnellement, je n'ai jamais été interrogé. Et pour cause... Il s'agit surement d'une erreur d'interprétation et d'écriture de votre part. Vous avez très certainement voulu écrire: "nos réponses à nos questions"...

Bien entendu, je me suis rapproché un peu plus de la vérité concernant les réponses.

Pourquoi des points de regroupements? Toujours plus d'économie, ok. Mais sûrement pas pour l'usager qui verra sa redevance augmenter suite à l'investissement des bacs/containers, malgré un tri sélectif. 

Si je suis absent le jour de la distribution des bacs, comment faire pour les récupérer ? Entre nous, je ne vais certainement pas demander à mes voisins de gérer mes poubelles, Et vice versa! Et pourquoi pas lui laver ses bacs?

Pourquoi remplacer tous les bacs ? Avec une telle "impartialité" entre les communes concernées, des usagers devront trier sous dictature, alors que d'autres continueront à faire comme avant...en sac et en vrac.

Avec ce nouveau dispositif, la facture va-t-elle augmenter ? Aucune réponse formelle sur la diminution de la redevance. On nous informe simplement du coût du traitement à la tonne. Pourquoi pas!

Bien évidement que cela va engendrer une augmentation de la redevance, surtout avec les deux derniers exercices déficitaires. A défaut de maitriser les dépenses réellement avec rigueur, il est plus facile de piocher dans la bourse du peuple pour augmenter les recettes.

Taxe ou redevance ? Par "temps" d'honnêteté, il serait préférable d'informer les usagers que la tarification va évoluer vers une hausse bien entendu, avec une part fixe et variable, comme pour l'assainissement, qui ne fait qu'augmenter d'ailleurs, malgré la maîtrise du gaspillage. Manque à gagner financier!!!

Ben oui! Imaginons que demain 20% des usagers ne produisent plus de déchets, comme allez vous facturer zéro déchet? C'est là qu'intervient la part fixe pour compenser vos pertes de rentabilités des camions qui ne feront que des collectes à moitié vides ou bien à moitié pleines.

Le développement durable, l'écologie, ... ne sont que des expressions de comptoir qui ne font qu'accroître les factures... L' apparence d'une bonne conscience étalée sur du papier uniquement. Je ne suis en aucun cas un adepte du " fais ce que je dis, pas ce que je fais".

Quand pourra-t-on mettre les pots de yaourt et autres emballages en plastique, dans le bac jaune? La seule réponse qui conviendrait, à mon avis, serait de se mettre à la place des agents de tri à Ste Eanne. Pensez à eux ! Ce n'est pas toujours agréable.

En conclusion, pour ma part, et j'invite par la même occasion ceux et celles qui en éprouveront le courage sous  leur responsabilité, de signer aucun document lié à la livraison des nouveaux bacs/containers de collecte.

Il est hors de question de m'engager à être responsable de deux bacs/containers prévus à la collecte des ordures ménagères et des emballages, qui ne possèdent aucune sécurité contre tout acte de malveillance, hors de mon domicile, sur la voie publique.

Recevez, Monsieur le Président, mes sincères salutations.




Gaëtan BERCÉ

Copie adressée par mail à Mr JOLLIT, Président de la C.C. du Haut Val de Sèvre.
Copie adressée par mail à Mr PERRIN, Maire de la commune d'Augé.
Copie affichée sur mon blog, http://enpassantparauge.blogspot.fr