BIENVENUE SUR CE JOURNAL

Augé, petit village situé dans la région Poitou-Charentes, dans le département des Deux Sèvres.
Ce village est localisé à 19 km du Nord-Est de Niort, la plus grande ville aux alentours.
Ses 964 habitants, (selon l'Insee sur le recensement de la population 2014), sont appelés les augéennes et les augéens.

Bonjour à toutes et à tous.


J'ai mis en place ce blog afin de faire partager toutes informations, actualités, etc... en toute transparence, liées notamment à la commune d'Augé.

Meilleurs Voeux pour l'année 2017
(22 janvier 2017)

1ère partie

Il ne faut pas perdre les bonnes habitudes, alors la Ligueure sera encore commentée cette nouvelle année. Je vais également encore me faire beaucoup d'amis sur ce coup là...!!!

C'est un peu comme sur Face de Bouc, vous avez plusieurs centaines d'amis, mais dés qu'il vous arrive une "tuile", qui peut être d'ordre privée ou professionnelle, seulement quelques dizaines (soi-disant amis) viennent vous apporter un semblant de soutien.  A chacun d'apprécier...

Un point très positif, la conception et la présentation de ce bulletin n'a vraiment rien à voir avec les précédents. Je subodore que ce ne sont pas les élus (es) qui sont à l'origine. Je ne vois pas comment d'ailleurs. Il faut un minimum de connaissance... J'en déduis donc que c'est Madame Pascale F. qui est à l'origine de cette nouvelle présentation. Alors, bravo Madame. Très professionnelle. Respect.

Par contre, le contenu, on voit bel et bien que cette équipe municipale est à l'origine; la transparence des chiffres en autre. Et pour cause. Il n'y a plus de pognon!!! Une bibliothèque dans un distributeur de pain...et toujours les mêmes thèmes habituels, depuis des années !!! Les autres Augéennes et Augéens, c'est à dire les 80 / 85% de la population restante, existent un petit peu car nous sommes quand même les financiers par l'impôt, de toutes les dépenses infructueuses pour amuser cette galerie de marionnettes.

J'espère au moins que celles et ceux qui ont voté pour cette équipe, auront le courage d'admettre et d'expliquer à leurs descendants que nous allons perdre six années de gestion intelligente et économique pour notre commune. D'ailleurs, la Communauté de Communes est en train de nous avaler sans que nos élus (es) réagissent intelligemment... comme nous le précise si bien le Maire dans ses vœux. C'est bien les habitants d'un village qui décident de l'utilisation de son espace. Avec un maire engagé et responsable, c'est surement la réalité, mais à Augé, tout peut arriver.

Souvenez-vous, la création de cette Communauté de Communes devait, en autre, soulager financièrement la population. Eh bien, comme je l'ai écrit à plusieurs reprises, c'était un mensonge de plus et la preuve en est aujourd'hui. Les ordures ménagères augmentent, la masse salariale augmente de plus de vingt cinq pour cent, etc... Nos communes sont en train de perdre leur identité et cela va nous coûter de plus en plus. Les gagnants dans tout ça; ce sont les élus (es) qui se gavent de titres et d'indemnités. DES CUMULARDS. Continuons ainsi et ne changeons rien!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Faut-il en déduire que le peuple aime payer sans réagir et sans comprendre ce qu'il paie vraiment?????

Pour information, en fin d'exercice 2015, le taux d'endettement de notre commune et de la Communauté de Communes est égal à 1431 euros par habitant. Source, le nouveau site de la Direction Générales des Impôts.

C'est comme démissionner d'un conseil, c'est bien, mais il ne fallait pas se présenter. D'autres personnes avaient des convictions et des idées constructives pour gérer cette commune. Et puis démissionner, "ça la fout mal" comme dirait le Maire, il n'y a pas si longtemps à un autre élu...qui souhaite partir.

Enfin, une fois n'est pas coutume, car le Maire est FINALEMENT d'accord avec lui même et avec ce que j'écris depuis plusieurs années, à savoir:

..." En effet, tout en affirmant clairement que nous assumons pleinement les choix de la municipalité précédente et par conséquent les décisions budgétaires qui furent les siennes, il est clair que les charges liées aux remboursements des emprunts contractés pour la construction de la salle M.A. et de la chaufferie pèsent aujourd'hui et pèseront encore fortement sur le respect des équilibres budgétaires auxquels nous nous sommes engagés"...

Mais quand c'est BERCÉ qui le disait, ce n'était pas vrai. Pourtant les faits sont là et confirmés par écrit  par le Maire aujourd'hui, qui était adjoint de la municipalité précédente. Y aurait-il un effet Macron???

Pourquoi ne pas l'avoir dit avant de s'engager dans l'élection. Tout simplement, il a berné la population, afin de s'installer  dans un simple fauteuil avec indemnités à la clé. La commune, il s'en moque complètement!!! Prouvez-nous le contraire, Mr. le Maire! 

Ce blocos coûte une fortune à notre commune, alors qu'il n'est jamais loué. De moins en moins de place pour stationner sa voiture. Lamentable... Et après, le Maire se plaint que les recettes ne sont pas au rendez-vous. Si ces dernières ne sont pas au rendez-vous, alors l'équipe municipale que vous pilotez, doit suivre des cours sur les dépenses. Mais là, il faut s'en donner les moyens et percuter intellectuellement... L'argent des autres est plus facile à dilapider. Je sais que je me répète, mais cela fait tellement du bien de l'écrire.

Le projet d'aménagement centre-bourg est une excellent chose pour la survie de notre commune. Ceci étant, il est très regrettable qu'aucun chiffre sur le financement ne soit révélé. Au vue de l'étendue du projet, dans quelle enveloppe est située les dépenses et pour quel taux Moss Paysage facture ses prestations ????? Sur une départementale, qui n'appartient pas à la commune, quelles sont les limites pour transformer, aménager, etc...  la chaussée. Qui finance et sur quelle base, sur quelle partie de la chaussée, etc... ???

La transparence habituelle de notre équipe municipale, de choc...

Petite information tout de même, il faut que vous sachiez que la Poste avait prévue de dégager des subventions sur les années 2015 et 2016, pour aménager les bureaux de Poste dans les communes, afin de favoriser l'accès aux personnes à mobilité réduite. Eh bien, à Augé, nos élus(es) n'ont rien fait!!! Comme d'habitude, me direz-vous! Cette équipe n'avait aucun intérêt personnel à en tirer... C'est une honte!!! Il ne respect même pas ces personnes.

D'ailleurs, j'en profite pour m'adresser aux personnes qui ne sont pas en situation de handicap et elles se reconnaîtront, si vous voulez les places de parking à coté de la salle M.A., il faut également prendre le handicap qui va avec. Grandes gueules et irresponsables!!!

Par contre, mettre en place une bibliothèque ouverte dans une cage d'escalier, il fallait "oser" y penser. Vu le contact de référence, rien de surprenant... Il semblerait que la "connerie humaine" se développe très bien sur notre commune. Après le distributeur de pain, le distributeur de livre dans une cage d'escalier. A Augé, tout peut arriver!

On construit un blocos sans fenêtre, puis vient le tour de la bibliothèque sans fenêtre également. Décidément, "dame nature" n'est pas la bienvenue sur Augé. Lamentable!!! Jocelyne, si c'est une idée de ta part, tu aurais mieux fait de continuer à faire les réunions Tupperware... comme vous savez si bien les faire avec le reste de l'équipe municipale.

La culture est une bonne chose et j'y suis complètement favorable. Seulement, la nouvelle bibliothèque St Maixentaise à sept kilomètres convient parfaitement, sans y ajouter une succursale dans moins de dix mètres carrés sur notre commune. D'ailleurs, cette bibliothèque en question a coûté suffisamment chère aux contribuables.

Pas besoin de te dire que, qui dit bibliothèque, dit espace public. Par conséquent, il y a des normes à respecter, comme par exemple, la surface, l'incendie car le papier est une matière flammable, ... Mais là, c'est peut-être trop compliqué pour ton cerveau. Le budget de fonctionnement dans tout ça? C'est encore le contribuable qui paie. Electricité/ chauffage, maintenance, etc... Est ce des dépenses qui te parles? Les salariés du privé savent ce que c'est un chiffre d'affaires. Il faut travailler. L'argent ne tombe pas des poches des contribuables!!!

Donc, on pourra t'appeler, par exemple dans la nuit du dimanche au lundi, vers trois heures du matin pour récupérer un bouquin qui sera coincé entre deux marches d'escalier. Eh oui! S'occuper d'un espace public ouvert vingt quatre heures sur vingt quatre, demande de travailler un peu...  

La prochaine idée "déjantée", c'est une piscine olympique en dessous du terrain de tennis???????

Vois-tu, il aurait été plus " OPPORTUN et  INTELLIGENT"  de dépenser ton énergie, avec tes collègues, afin de mettre en place un site internet, gratuit, car compris dans l'abonnement Orange, ou bien un blog, gratuit également. De ce fait, à l'époque du numérique aujourd'hui, la population serait informée, en temps et en heure, sur le " TRAVAIL" que vous faites réellement pour la gestion de notre commune. Force est de constater que c'est beaucoup trop compliqué pour nos élus (es).

La gestion dans l'opacité. Une gestion à la française. Les plus cons, ce sont les moutons qui se suivent sans lever la tête!!!

Je m'autorise à penser que, face à tout cela, quelle capacité intellectuelle à notre équipe municipale à prendre position sur des motions, alors que personne ne comprend leur contenu!

Nos élus (es) se masturbent l'esprit pour essayer de comprendre des textes indéchiffrables, soumis par la Communauté de Communes, afin de nous pomper plus d'argent, alors qu'ils et elles ne sont même pas fichus d'exploiter toute la gratuité financière mise à leur disposition. Chercher l'erreur. Moi en tout cas, j'ai trouvé. L'incompétence... Et dire que le Maire se plaint de ne pas pouvoir maitriser les dépenses.

MANQUE DE RECETTES = MAITRISE DES DEPENSES.

Je m'adresse à l'ensemble de celles et ceux qui ont participé à la rédaction de ce bulletin, hors mis Madame F. bien entendu, que l'intitulé "autoentrepreneur" n'est pas une activité, mais tout simplement UN STATUT JURIDIQUE. Je suis donc un artisan, qui a une ACTIVITE ARTISANALE, sous le statut juridique d'AUTOENTREPRENEUR.

Force est de constater, une nouvelle fois, que le curseur, en mode intelligence et culture, n'est pas activé à cent pour cent... pour certaines personnes. Et dire que la gestion de la commune est entre leurs mains.

La deuxième partie, dans le prochain bulletin.

Bonne lecture.

Gaëtan BERCÉ