BIENVENUE SUR CE JOURNAL

Augé, petit village situé dans la région Poitou-Charentes, dans le département des Deux Sèvres.
Ce village est localisé à 19 km du Nord-Est de Niort, la plus grande ville aux alentours.
Ses 964 habitants, (selon l'Insee sur le recensement de la population 2014), sont appelés les augéennes et les augéens.

Bonjour à toutes et à tous.


J'ai mis en place ce blog afin de faire partager toutes informations, actualités, etc... en toute transparence, liées notamment à la commune d'Augé.

En route, pour les Elections Municipales 
de mars 2014
(23 février 2014)

Pour ceux et celles qui seraient encore indécis sur le choix ou non de se présenter comme candidat (e) aux prochaines élections municipales de mars 2014, vous trouverez ci dessous les divers documents et/ou justificatifs à fournir auprès de la Préfecture, qui doit obligatoirement vous enregistrer.

Différents cas peuvent se présenter. Dans le cas présent, me concernant, juste le Cerfa officiel, formulaire de déclaration de candidature, accompagné de l'attestation d'inscription sur la liste électorale de la commune d'Augé.

Il vous sera demandé de présenter une pièce d'identité pour l'enregistrement de votre dossier de candidature.

Il vous sera délivré un reçu de dépôt. Mais pour officialiser votre candidature finale, un délai de quatre jours devra être respecté afin que votre candidature soit scellée définitivement.

Pour récupérer ce document officiel, soit vous vous déplacez à la Préfecture, soit vous pouvez demander de la recevoir par courrier ou par mail, selon les informations fournies lors de ma visite le 17 février dernier.

Petit rappel tout de même, dans les communes de moins de 1000 habitants (comme le commune d'Augé), le panachage est autorisé. Vous avez donc la liberté de choisir les candidats qui vous défendront et représenteront au sein de cette nouvelle équipe municipale.

Une situation qui m'interpelle et demeure surprenante à mes yeux. Quand on se dit une nouvelle équipe "motivée", celle-ci devrait au moins être présente aux réunions de conseil municipal. Hors, à part L. B., au cours des deux dernières réunions, je n'ai pas vu une seule nouvelle tête. J'ai comme l' impression que cette nouvelle liste va être présente sur un "bout de papier" uniquement et que concernant les intérêts de notre commune, on va repartir à combien d'individus concrètement et sur quelle mélodie financière...

Alors! La motivation réelle, est-elle sur le bout de papier, pour intérêt individuel ou bien pour les intérêts de la commune?

Chères Augéennes et chers Augéens, vous repartez pour six années, avec le privilége de choisir vos candidates et vos candidats qui constitueront la nouvelle équipe municipale.






A suivre... Ma profession de foi, ainsi que mes propositions.

Cordialement.

Gaëtan BERCÉ 
Une promesse qui n'est pas de "travers".
(02 février 2014)

Une promesse est une promesse, alors je vais commencer ce bulletin en complimentant Monsieur Vincent NAUDIN et quelques uns de son équipe comme Tom (qui se reconnaitra), pour avoir travaillé en association avec Josiane et Jean Luc, gérants de l'hôtel / restaurant Le Bon Accueil, pour le week end de la foire au vin chaud 2014.

Il a fait preuve d'intelligence et de réflexion, comme quoi, travailler en équipe avec les commerçants de la commune d'Augé, est tout à fait possible, sans que le chef vienne constamment fourrer son nez à tout va!!! La foire au vin chaud existait bien avant l'arrivée du Maire actuel, et elle existera toujours même après son départ. Il y a un proverbe qui dit: les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient indispensables.


                                         &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&


Ne pas confondre la compétence et l'incompétence


Sur le choix du spectacle, les animations, la foire en elle même, rien de négatif. Par contre,  au grand dam du Maire qui se s'auto satisfait sans cesse de la construction de la salle M.A., cette dernière n'a absolument rien à voir avec les compétentes et le professionnalisme des artistes et animateurs qui ont fait des heureux à Augé et d'en beaucoup d'autres villages.

L'ancienne salle, très éclairée naturellement, elle, a également fait couler beaucoup de vin chaud, bals, mariages, foires, ect... sans que la commune soit endettée au niveau ou elle se trouve aujourd'hui. 

La construction n'était pas prioritaire. Une rénovation intelligente pouvait se réaliser en divisant l'enveloppe financière par deux. Malheureusement, tout est axé sur cette salle alors que dans la commune il reste tellement de travail à réaliser concernant l'entretien, en autre.

A écouter nos élus (es) en réunion, c'est la seule salle qui a permis à ces artistes et animateurs de dévoiler leurs compétences et professionnalisme. Heureusement que ces derniers et dernières n'ont pas attendu la construction de cette salle pour être aussi reconnus professionnellement dans d'autres villes et villages lors de leurs manifestations.

A Augé, tout peut arriver.

Bon! Maintenant que nous avons bien rigolé, il serait intelligent et opportun de parler d'un sujet beaucoup plus sérieux, le bilan 2013 de cette fameuse salle!

Madame le Maire, pour continuer dans votre auto satisfaction, pouvez-vous fournir aux contribuables que nous sommes, les éléments financiers permettant de nous informer sur les dépenses détaillées réellement encourues et les recettes sur l'exercice 2013 ??? 

Je sais bien que c'est moins valorisant en terme d'image "tape à l'œil", mais vous devez rendre des comptes "aux détracteurs", de contribuables que nous sommes, selon le dernier conseil municipal du 20 janvier 2014.

Voilà comment nos élus(es) présents, à ce dernier conseil, après un petit discours d'auto satisfaction lié au week end de foire au vin chaud, nous considèrent. Extrait du compte rendu (ci-dessous), 

... Tout ceci devrait permettre aux détracteurs "de la première heure" de se rendre à l'évidence de la qualité et du bien fondé du programme de construction de la salle.

Sachez tout de même, Mesdames et Messieurs les élus (es), que "ces détracteurs de la première heure", ne sont tout simplement "que des contribuables" qui s'autorisent, en vertu de la loi, à s'interroger et à demander des comptes sur le bien fondé de l'utilisation de nos impôts.

Vous avez-voulu absolument être Maire et/ou élu (e), eh bien la loi vous oblige à rendre des comptes, même aux détracteurs que nous sommes et même si cela vous déplait. Les droits et les devoirs de chacun et de chacune.

Juste pour information et pour votre culture personnelle, Mesdames et Messieurs les élus (es), c'est quand même "GRACE" à ces détracteurs de contribuables que nous sommes, que vous pouvez:

- Prétendre à bénéficier de recettes pour le fonctionnement de la commune qui couvrent les dépenses liées à payer les intérêts d'emprunts (j'ai mis un S, compte tenu du nombre en cours!), à payer les charges de gestion, l'autofinancement (???), les charges à caractère général (entretien de la  voirie, en autre..., charges de la salle!!!, etc...), et bien entendu, les indemnités des élus (es).

Eh oui! Pas d'impôts provenant des détracteurs, pas d'indemnités! C'est ballot, non? Et en plus, Boinot ne pourrait pas recevoir les 290 euros par mois pour ouvrir/fermer les portes et les lumières de la salle... Ah, le confort personnel d'élu!!!

- Prétendre également aux subventions, dotations, ... (impôts).

Comme quoi! On a toujours besoin d'un "détracteur" pour prétendre à une indemnité... justifiée ou pas d'ailleurs.

Bonne lecture.

Gaëtan BERCÉ